L'Ordre de Saint-Lazare à Argenteuil pour vénérer la Sainte Tunique

Vénérée à Argenteuil depuis l'an 800, la sainte tunique du Christ est l'une des reliques majeures de la passion avec le suaire de Turin dont elle partage indéniablement la provenance.

 

 

Tous les Rois de France sont venus la vénérer et une confrérie, toute à sa dévotion, est attestée depuis l'an 1156.

 

 

La tunique du Christ dite inconsutile, c'est à dire sans couture, a toujours symbolisée l'unité de l'église, l'Ordre Militaire et Hospitalier de Saint-Lazare de Jérusalem qui par son oeucuménisme oeuvre à son unité et dont l'un des ses membres est l'actuel Grand Maître de cette confrérie, se devait d'être présent au pèlerinage, organisé comme tous les ans par l'UNEC auprès de cette relique.

 

 

Ce 18 mars dernier, après avoir été accueillis par le curé recteur de la Basilique les pèlerins ont chanté un chemin de croix avant de se recueillir devant la sainte relique.

 

 

Gageons qu'un jour proche, une délégation plus importante de notre Ordre aura l'occasion de se retrouver auprès de ce dernier vêtement porté par notre Sauveur lors de sa passion et de méditer les vertus d'humilité et de sacrifice qui sont aussi les nôtres.

Le Grand Prieuré célèbre la saint Lazare à Montligeon

 

 

 

 

 

C’est à La Chapelle – Montligeon dans l’Orne que le Grand Prieuré de France a tenu chapitre pour la fête de saint Lazare.

 

 

Dans le cadre magnifique de la basilique de Notre Dame Libératrice chevaliers, dames, confrères et hospitaliers se sont assemblés le samedi 17 décembre 2011 pour honorer le saint sous le vocable duquel notre Ordre est placé.

 

 

 

Le séjour commença le vendredi 16 décembre par un temps de spiritualité animé par le recteur de la basilique, Monseigneur Jean-Marie Le Gall, chapelain de Sa Sainteté, sur le thème Charité, Justice et Eschatologie.

 

 

Après les Vêpres, dans la chapelle de l’Ermitage eut lieu la Vigile. Quatre postulants se préparèrent par la prière et la méditation à être reçus le lendemain au sein de l’Ordre et en devenir ainsi Frère ou Sœur.

 

 

Avant cette cérémonie, le Grand Chancelier SE le comte Philippe Piccapietra, GCLJ GCMLJ, remit officiellement à dame Marie-Louise Kaminer, DCLJ OMLJ, l’étendard de l’Ordre qui, béni par Monseigneur Le Gall, va flotter à  Jérusalem dès les premiers jours de 2012.

 

Après sept siècles d’absence et alors qu’il se tenait à cette époque extra muros, l’Ordre revient au lieu de ses origines, mais désormais intra muros.

 

 

Le lendemain en matinée, eut lieu l’Assemblée Générale de l’association qui sert de cadre légal à l’Ordre en France.

 

L’après midi, le Grand Prieur réunit les commandeurs, l’Hospitalier et le Capitulaire du Grand Prieuré en firent de même avec les hospitaliers et les capitulaires de chaque commanderie.

 

Une synthèse fut faite et chaque participant fut ainsi informé du détail de la vie de l’Ordre en France et de ses projets pour 2012.

 

Enfin à 19 heures après la messe célébrée par Monseigneur Le Gall, quatre postulants reçurent le manteau. Des promotions eurent aussi lieu en tant que chevalier ou commandeur.

 

 

Le lendemain avant de se séparer chacun présentait à l’autre, ses voeux pour l’année qui vient et pour l’Ordre, un seul souhait:

 

 

                             TOUS l’an prochain à Jérusalem

 

Pleaux - Saint Antoine de Rosson

Durant trois jours le petit village de Pleaux dans le Cantal vécut plusieurs évènements remarquables pour notre Ordre que ce soit sur le plan local, national et même international.

 

Le Grand Prieuré de France s’est en effet réuni en chapitre le samedi 10 septembre en la belle église Saint Jean Baptiste érigée à partir du XIIIème siècle sous le vocable initial de Saint Sauveur.Dès le jeudi 8, une délégation de sept membres de l’Ordre avait participé à Enchanet, village voisin, au pèlerinage à Notre Dame de Guérisons qui a lieu depuis prés de trois siècles.

 

Pourquoi Pleaux, alors que ce village n’est pas des plus accessibles lorsque des membres de toute la France se rassemblent ? Pourquoi Pleaux alors que certains participants venaient d’Ethiopie, de Suisse, d’Angleterre et même d’Australie ?Pour célébrer la renaissance annoncée de l’ancienne commanderie de Saint Antoine de Rosson fondée au XIIIème siècle sur le territoire de la commune de Pleaux. Soeur Jeannette VEDRENNE, SLJ, avait déjà reçu le manteau à Jérusalem en début d’année, deux autres Pleaudiens le reçurent ce samedi là.

 

Aidé par le curé de Pleaux pour la partie spirituelle ce petit groupe s’est fixé pour tache de faire revivre l’antique commanderie qui pourrait être formellement constituée dès 2012. La présence de Monsieur Guy de LA FARGE, descendant de la famille de BIORC au premier rang de l’assistance soulignait la reconnaissance de l’Ordre envers cette famille qui permit par ses donations la création de cette commanderie il y a plus de sept siècles.

 

Cette journée était aussi tout à fait remarquable au plan national puisque Monseigneur GARRARD, Administrateur Général de l’Ordre, s’était déplacé en compagnie de SE le comte Philippe PICCAPIETRA, GCLJ, GCMLJ, Grand Chancelier et SE le chevalier Aaron KIELY, GCLJ, GOMLJ, Grand Secrétaire, afin d’investir dans la charge de Grand Prieur de France SE le chevalier Bernard de SAINT LEGER l’élevant de plus à la dignité de chevalier Grand Croix.

 

Le Grand Prieur fut ensuite officiellement proclamé par le Chancelier du Grand Prieuré le chevalier Dominique DOYEN, KCLJ, qui lui rendit hommage et lui promit obéissance et fidélité au nom de tous les membres du Grand Prieuré. L’étendard du Grand Prieur fut exposé et sa devise « COMPTANT SUR VOUS COMPTEZ SUR MOI » révélée.

 

Le nouveau Grand Prieur procéda ensuite à la réception de onze postulants qui furent ainsi revêtus du manteau de l’Ordre, deux Frères Servants furent promus et armés chevaliers et le commandeur de Blois régulièrement investi.

 

Le soir un banquet réunit les membres de l’Ordre, les hospitaliers ainsi que leurs amis à Salers. Après l’allocution du nouveau Grand Prieur, le chevalier Francis FAQUET, KLJ, lut le rapport sur nos activités hospitalières établi par l’Hospitalier du Grand Prieuré le docteur dame Marie-Laure BIDET, DCLJ, qui n’avait pu se joindre à nous.

 

Le comte Olivier CHEBROU de LESPINATS, KCLJ, OMLJ, Capitulaire du Grand Prieuré revint sur l’annonce faite au cours d’une conférence publique le jour même de la création du cercle Sancti Lazari destiné à la diffusion de travaux touchant à l’histoire de l’Ordre et ce, dans le droit fil de sa tâche de gardien des traditions au sein du Grand Prieuré.

 

Enfin le Grand Chancelier prit la parole pour nous annoncer un évènement historique pour l’Ordre : son retour en Terre Sainte d’une manière pérenne. A compter du 1er octobre l’Ordre disposera en effet de locaux à Jérusalem. Si aux origines de l’Ordre, sa vocation première étant le soin aux lépreux, il devait se tenir hors les murs, à notre époque et l’existence d’une léproserie à Jérusalem ne se justifiant plus, le siège de l’Ordre se situe intra muros, dans la vielle ville, dans le quartier chrétien, non loin de la Porte de Jaffa.

 

Le Grand Chancelier tint à préciser qu’il avait tenu à rendre publique cette grande nouvelle en France, lors de notre Chapitre compte tenu du rôle déterminant joué par le Grand Prieuré de France dans ce retour et en particulier par dame Marie-Louise KAMINER, DLJ, OMLJ, représentant du Grand Magistère pour la Terre Sainte.

 

Il rappela à l’assistance que les commanderies de l’Ordre avaient pour vocation de générer des fonds qui étaient ensuite envoyés en Terre Sainte afin d’y être utilisés pour protéger, soigner et héberger les pèlerins. Il attira notre attention sur la merveilleuse concomitance entre le réveil de cette antique commanderie de Saint Antoine de Rosson et le retour du siège de l’Ordre à Jérusalem ville de ses origines.

 

Le grand élan vers la Terre Sainte est rétabli, à nous désormais d’y œuvrer comme l’on fait nos devanciers (Atavis), avec les armes qui sont nôtres (et Armis), la Foi et le coeur.

 

 

La renaissance d’une ancienne commanderie, l’investiture d’un nouveau Grand Prieur et enfin l’annonce du retour en Terre Sainte… ce 10 septembre 2011 restera donc une date historique pour Pleaux, le Grand Prieuré de France et l’Ordre tout entier.